Vis ta vie en Role Play

vis ta vie en role play
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Perdukistan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Temikat
bavard
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 37
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Lun 19 Mar - 23:28

Temikat soupçonna que ce fut plus la presence de Yannick qui attirait les ennuis qu'elle même.

Ce n'est pas possible, personne n'est sensé savoir ou je suis à part ceux qui sont là! Ou alors c'est toi qui les attirent...

Elle fit appeler son beau brun et lui chuchota un truc un l'oreille.

-Bien!

-Je pars tout de suite, dans les montagnes, je serais indetectable, même avec les détecteurs de chaleur des satellites. Mon guide va me mener jusqu'aux sources froides... et le campement sera déplacé d'ici peu.
Elle s'habilla chaudement, mettant un voile sur sa tête et sa nuque.

-Il est temps que tu partes aussi Yannick! Ne t'inquiete pas pour moi, je saurais me débrouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Lun 19 Mar - 23:36

Alors voilà tu me jettes comme si de rien été. Tu fuis. Tu imagines que cela suffira à laisser tout tranquille derrière toi. Que plus rien n'arrivera que si je meurs tout ceci sera fini.

Il se plaça à côté d'elle.

Temikat écoute moi arrête de fuir en accusant du mal les autres. Je suis coupable tu es coupable, et quelque part nous le sommes tous. Et nous pouvons survivre. Des renforts arrivent.

Il baissa un peu de ton
et si c' n'est sur le sujet de l'amour j'ai toujours tenu mes promesses même si j'ai du me mettre en avant. J'ai fait des choix je les assume et si nous ouvons envoyer deux rotors au tapis faisons le. C'est toujours cela que nous n'aurons pas comme menace en plus.

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Temikat
bavard
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 37
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Lun 19 Mar - 23:54

Bon, puisque tu as l'air si bien renseigné, dis moi, qui quoi, comment, combien! car des ennemis j'en ai plein... donc si je dois me battre autant savoir contre qui et contre quoi.

Elle sortit hors de sa tente. Tout le campement était en ébulition et toutes les armes étaient de sorties. Il y avait des mitraillettes et des bazookas principalement.

Quand vais je avoir la paix? Je veux une vie tranquille pour...
elle arrêta sa phrase et baissa la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Lun 19 Mar - 23:57

Pour quoi Temikat? Pourquoi tu agis comme ça. Jamais je ne t'ai vu ainsi.....


Quand à nos ennemis si j'avais les noms ouvertement je les aurais abattu sans sourciller mais ils sont des lobbys financiers, ils ont des moyens comparables aux miens voir supérieur, peut être des pays. Qui suis je même avec tout mes moyens. Je suis venu ici car j'ai cru en cette Terre en ce pays en ss habitants. J'ai cru en toi même si je t'ai rendu malheureuse et je crois toujours en toi....

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Temikat
bavard
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 37
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 0:08

Elle hésita à lui dire mais n'en fit rien.

Bon que dois je faire? Je ne suis pas sûre de savoir me battre contre une telle force.

Elle soupira, las de tant d'effort pour changer de vie. Puis elle se retourna vers Yannick:

Je ne veux pas essayer de revenir à la tête du Perdukistan. J'ai trop donné maintenant je suis fatiguée.

*Je veux un univers serein pour mon enfant, loin des guerres, loin des foules et du pouvoirs,... quelque part où il pourra s'épanouir en paix.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 0:48

L'avion d'un seul coup monta en fleche l'eclairage disparu laissant place à qq diodes.

Une lumière rouge apparu. les hommes enfilèrent leur casque et s'équipèrent en oxygéno.

Les caisses avaient été arrimés.

Largage dans 5.0minutes.

Les dernières minutes furent intenables, puis la soute s'ouvrit. Les hommes restant à bord s'étaient attachés. Les ciasses tombèrent en chapelet et les hommes sautèrent par la porte arrière. Et se irent tomber à 273km/h... déclenchement à 700m et ouverture du parachute à 600m... Un message a été transmis aux équipes au sol.

L'homme salua Steve :


Bon courage et bonne chance.

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 0:52

Il lui prit la main.

Temikat tu m'inquiète je ne t'ai jamais vu comme ça. Tu es.. si différente. Et cros moi nous ne sommes pas seul. Une partie du peuple est avec toi.

Le téléphone vibra. Les renforts arrivent avec autre chose que de simples bazookas qui seront inutiles. Steve est parmis eux.

Tu vois tu n'es pas seule et tout le monde est prêt à t'aider. Le piège se refermera sur nous que nous le vouions ou pas et maintenant si nous voulons nous en sortir il va falloir se montrer fort.


Une inquiétude balaya son regard.

Temikat n'as tu rien à me dire?....

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Steve
floodeur
avatar

Nombre de messages : 1386
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 0:54

Steve sourit en regardant les hommes tomber un a un, "ses" hommes pensa t'il, il était desormais responsable de la vie de ces inconnu, lui qui avait toujours travaillé seul, a trois ou quatre maximum... Il se sentit gonfler d'un elan de fierté et de profond respect pour ceux qui allaient etre sous sa responsabilité, pour sa mission...

Il sauta par l'ouverture et entama une chute vertigineuse, se laissant filer a toute vitesse, avec pour seuls bruits, les indications radio, ou le son de son propre souffle qui commençait a peine a s'accelerer. Steve egrena les secondes dans sa tete, tandis que le sol de ce pays inconnu pour lui, si ce n'est sur les cartes... se rapprochait de lui...

1000 ... 900 ... 800...700 metres... Il enclancha l'ouverture de son parachute et ferma les yeux, il ne les r'ouvrit que quand il sentit la brusque secousse, l'adrenaline qui refluait dans toutes les parties de son corps, son coeur qui se remettait a battre, le parachute venait de s'ouvrir, et sa vitesse venait de subir une chute vertigineuse...

Il se laissa planer vers la zone prevue, jouant sur les poignées, repaerant ses hommes qui venaient rejoindre le point de rendez-vous

_________________

Une petite Photo de moi ? ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 0:58

Un homme était au point de largage et repéra Steve.

Bienvenu au Kazakstan Monsieur. Bienvenu en enfer.

Nous allons vous aider à réucperer vos containers et nous allons vous amener au campement ou Mme Tura et le Chef vous attendent. Ici c'est la débandade. Deux bandits sont en approchent et ils sont méchament armés.

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Temikat
bavard
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 37
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 1:00

Si je dois te dire de protéger ces hommes qui m'ont recueillis.

Si j'en crois ce que tu me dis, leur méthode de défense est archaique par rapport à l'ennemi.
Certains d'entre eux sont des simples bergers chassés de leur terre. Ils sont braves et ne méritent pas de mourrir.

Que doit on faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve
floodeur
avatar

Nombre de messages : 1386
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 1:05

Steve donna des ordres a ses hommes

- rassemblez tout le materiel ! On a pas toute la nuit, on fait vite et on se tiens en alerte !!

Steve aida ses hommes a rassembler le materiel, avec l'aide des soldats deja presents, l'affaire fut reglée en vitesse, et tout fut arrangé, steve sourit, il était crevé, il n'avait plus l'habitude, mais c'était une bonne fatigue... il salua un de ses soldat et suivit l'homme qui l'avait accueillit

- je suis derriere vous, conduisez moi a Monsieur et a Mlle Tura !

_________________

Une petite Photo de moi ? ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 1:05

Steve arrive avec une dizaine d'hommes et des armes modernes. Il est aussi en charge de remonter une piste qui part d'ici. Un traitre qui t'a denoncé. C'est la seule explication à l'arrivée des bandits. Car je sais que je n'ai pas été suivi. Steve explorera cette possibilité qui émerge de Russie et plonge jusqu'à Paradize. En attendant trouve les plus vaillants et les plus capables. Si tu en trouves un plus doué que les autres mets le côté pour Steve se sera lui le traitre mais fait le doucement. Et les autres disperces les et toi.... Je sais que ce n'est pas tout. Il ya autre chose... trop de monde me cache des choses sur toi mais bon... le principal et de te faire vivre. As tu un endroit pour te réfugier en profondeur ici?

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.


Dernière édition par le Mar 20 Mar - 1:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Temikat
bavard
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 37
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 1:18

Je te les dis, il ya la montagne à seulement 15 minutes de jeep. De là, le guide pourra mettre du monde en sureté. Je vais appeler les soldats les plus vaillants.
Et je garde une petite équipe avec moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 1:29

Oki pour la jeep.

Steve arriva avec ses hommes et le matériel.

Yannick le salua en tendant une poignée de main franche.
Salut à toi Steve. Beinvenu ici et déslé de la brutalité du changement de situation mais je savais que tu serais à la hauteur. Temikat de présentera les hommes qu'il te faudra en attendant nous dès que tout est mis en place nous nous disperçons pour offrir le moins de prise possible et le maximum de difficultés aux appareils. Ils sont lourdement armés mais lourd à maneouvrer. Espérons que les armes que tu nous apportes les mettrons en déroute !

Yannick ouvrit une caisse et se saisit d'un lance missile sol-air de main. Une SAM 9. Il aluma la batterie pour vérifier qu'il fonctionne bien puis l'éteignit. L'ecran radar ne montrait rien.
Je vous laisse je rejoins mes hommes.

Il s'avance vers Temikat et l'embrasse sur le front.

Courage mon amazone je sais que tu sauras à la hauteur.


Il plaça son arme de poing et avec les deux hommes qui l'accompagnait à son arrivée il partit avec une caisse crapahutant entre les rochers. La tension était palpable dans le camp tandis que tout le monde s'affairait.

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Steve
floodeur
avatar

Nombre de messages : 1386
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 1:39

Steve et ses hommes securiserent le perimetres, ils etablirent un roulement pour le controle radar du secteur, tous étaient pres, gonflés a bloc... Des Hind, ce n'était pas une maince affaire, mais... ça allait le faire...

Ils resterent ainsi, une bonne partie de la nuit, Steve restant pour la premiere partie du tour de garde, regardant de temps en temps le moniteur, sans vraimetn convinction, il savait qu'une alarme sonore rententirait si un avion quelconque entrait dans l'espace aerien...

Ce n'est que bien plus tard dans la nuit qu'il put enfin prendre du repos... Et qu'il se glissa dans son lit de camps, dormant d'un sommeil leger et agité

_________________

Une petite Photo de moi ? ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temikat
bavard
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 37
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 20 Mar - 11:54

Temikat salua Steve. En fait, elle ne s'attendait pas trop à ce steeve! Quand elle l'avait vu à Paradize, elle ne savait pas qu'il opérait dans ce genre d'opération. Elle lui montra quelques hommes sur qui il pouvait compter, souvent des hommes sans trop d'attache familiale... Puis elle alla se terrer un peu plus loin en léger contrehaut avec deux hommes sous une bache de mimétisme.
Un peu plus tard, une jeep revint à toute vitesse avec un chargement venu de la montagne.


*Ah!!! mon petit colis est arrivé, ça va le faire*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Jeu 22 Mar - 14:45

Yannick s'était dispersé prenant un des lance rqouettes avec lui et grimpa sur les hauteurs pour reprndre une position plus élevée par rapport au village lui tournant le dos. Les hélicos viendraient certainement par ce sommet afin de bénéficier d'un effet de surprise même si cela était difficile pour eux ensuite de piquer pour "arroser" le village. Ils seraient alors de dos et donc plus vulnérables. Le temps s'écoula la tension diminua un peu. Le rapport qu'il lui fut envoer signa une pause des hélicos sur la route. La nuit s'avançait... Yannick compris qu'ils se pointeraient au petit jour. Il passa un appel radio à l'ensemble des troupes. Les hommes somnolèrent à tour de rôle du mieux qu'ils purent gardant leur position.

Alors que les premiers rayons du soleil vinrent arrasant sur la plaine le premier Snipe annonça l'arrivée des deux hélicos en vol rase motte arrivant par l'est. Ils arriveraient donc soleil dans le dos franchiraient le sommet et piqueraient sur le village par la suite avec toute leur puissance de feu qui contenu du modèle d'halico relevait d'un déluge de métal en fusion. Il passa le message radio et imposa ensuite un silence total sur les ondes. 5mn après les deux hélicos passèrent au-dessus du petit groupe et piquèrent vers le village. 1 des deux snipers fit feu sur l'armement arrière alors que Yannick uvrait le feu avec un missile anti aérien.

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Temikat
bavard
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 37
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Jeu 22 Mar - 20:29

Temikat et un de ses compagnons avaient en leur possession un RPG-29 Vampir et un RPG-7 russes. Ils attendaient le moment idéal pour tirer. Tot ou tard, les hélicopteres allaient passer dans leur champ idéal de tir. L'un de ses compagnons lui avaient précisé que le point faible des hinds était l'arrière de l'engin... idéalement, c'était là que les roquettes devaient atteindre leur cible!Avec la roquette a double propulsion, ces armes combinaient à la fois précision, puissance et faible recul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Ven 23 Mar - 15:56

Avant que les deux hélicos basculent pour ouvrir le feu une explosion se fit entendre et une une pluie de particules métalliques les entourèrent.

Le Stinger que Yannick avait tiré parti se perdre dans les brouillage et explosa à distance de l'hélico dont l'habitacle fut criblé de morceaux metalliques mais reprit son vol et amorça un demi-tour. Tandis que le deuxième se mit à arroser copieusement le sol avec ses 4 12.7 et deux de ses lances-roquettes. Un nuage de poussières se souleva très vite tandis que cailloux fusèrent en tout sens dans un bruit infernal. Le deuxième hélico allait finir son tour avant que Yannick ai le temps de recharger son FIM-92 Stinger quand il fut frappé à l'arrière par deux missiles distincts. L'appareil se mit à se balancer d'avant en arrière tandis que sa queue menaçait de se disloquer. Une lente rotation commença à se produire. Yannick tira un nouveau missile avant que l'appareil désampéré se mettent à tournoyer follement dans les airs et vint s'écraser sur les contre forts rocheux où beaucoup de combattant se tenait. Le deuxième appareil s'éleva rapidement dans le ciel balaçant tout ce qui lui restait en missile anti char roquettes ou les 4 pods se mirent en fonction les gatling se joignant à l'enfer. Il prit son virage et amorça son départ plein ouest quand les missiles le prirent en chasse venant de Steve d'après la position et vinrent le frapper au 3/4 arrières. L'appreil se transforma en une immense boule de feu en plein ciel ne laisant tomber qu'une carcasse sans vie au sol.

La poussière était partout les oreilles sifflaient du vacarne mais déjà ça est là des cris de joie avec quelques tire de Kalash en l'air annoncèrent le triomphe de la petite troupe. Yannick et les snipes descendirent de la montagne rejoingnant les combattants qui se remirent de leur frayeur. Le buit de joie monta enfla avant d'exploser. Subitement le bipeur de Yannick sonna en même temps que les radars installés, un hurlement stridant se fit entendre dans le ciel et un appareil de chasse passa au-dessus deuxs'éloignant pour prendre son virage. Les cris se turent. La radio cracha :
Bandit en approche rapide mach 1.5....

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Steve
floodeur
avatar

Nombre de messages : 1386
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Ven 23 Mar - 22:39

Steve avait commandé l'equipe de soldats qui avait abattu le deuxieme hind, mais passé la joie des locaux qui venaient feliciter son equipe, Ils se rendirent compte que des avions de chasse les survolaient, un deuxieme ayant rejoins le premier... La, les lances roquettes ne seraient pas suffisants... Steve jeta son lance-roquette a coté de lui et appela son radio

- Radio ! Vite, Jonhson, viens ici...

Un homme arriva pres de lui sa grosse radio sur son dos, Steve pris l'emetteur recepteur, la petite parabole fut depliée et Steve se mit a hurler pour que ses paroles soient entendues au dessus du bruit des reacteurs des chasseurs.

- Equipe SAM equipe SAM vous me recevez ?
- Ici SAM, nous vous recevons cinq sur cinq Alpha, quels sont les ordres ?

Steve inspira et regarda sa carte, situant l'endroit ou ils se trouvaient, lui et son equipe, ainsi que les soldats de l'armée de temikat

- Lancez un balayage radar de la zone Alpha tango sept-trois, je repete, Alpha tango sept trois, repetez SAM
- Ici SAM, je repete, zone Alpha-Tango Sept-Trois
- Ordre d'ouvrir le feu sur les deux appareils ennemis survolant cet espace et ceux alentours, ne les laissé pas s'echapper, descendez les !!
- Bien reçu Alpha nous nous occupons de vos zozos ! Terminé
- Merci SAM, bonne chance

Steve rendit la radio a son homme et regarda le ciel, les avions le survolant a pleine vitesse, ils n'avaient pas encore largué quoi que ce soit... mais... le risque demeurait present, et Steve ne voulait pas sacrifier ses hommes de cette maniere assez stupide... Leur campement se trouvait a flanc de montagne sur un leger plateau qui leur avait permis de se deployer, une grotte, ou ils avaient entreposé leur equipement

- tout le monde dans la grotte, laissons SAM s'occuper de ces enfoirés !

La radio gresilla

- Alpha ici oracle

Oracle, l'eclaireur de son equipe, Steve repris la radio

- Ici Alpha, parlez Oracle
- On a une soixantaine de fantassins a pieds ici... d'autres sont pres d'eux avec des vehicules armés de mitrailleuses fixes... Horaires d'arrivée dans environ... 15 minutes, a vous

*et merde, comme si les avions et les helicos ne suffisaient pas...*

- Bien reçu Oracle, restez en place et ne vous montrez pas, on s'occupera de vous juste apres eux !! terminé
- OK chef, je me plante dans le sable ! Terminé

Steve s'addressa a son radio

- Contactes Yannick !

le radio trifouilla son appareil et Steve attendit que le signal soit pres

- Yannick, Yannick, Steve, equipe alpha, une soixantaine de fantassins et d'autres montés sur vehicules armés font route vers notre position... Je laisse les locaux continuer la surveillance ici, et je prends mon equipe pour aller s'occuper d'eux, on va leur preparer une belle surprise, la barriere de rochers en contrebas de ma position est parfaite pour ça... Bonne chance a vous la-haut, Terminé !

Steve rendit le combiné a son radio

- Bien, Equipe Alpha, rassemblement

ses hommes s'assemblerent autour de lui et l'ecouterent avec attention

- Bien, equipement de combat maximal, preparez vos grenades, on va aller faire une fete un peu plus bas... danseurs a pied et autres motorisés... va falloir faire gaffe... manoeuvre simple... On se plante et on attend, Tood et Queens en couverture avec leurs snipers... Ils ouvriront le feu a mon ordre, et la... on arrose, si on agit assez bien, on peut semer un tel bordel qu'ils croiront que des scorpions geants en ont apres leur cul... Invisible, on doit etre invisible... On se grouille

Sa troupe se dispersa pour recuperer l'armement, et ils partirent de leur campement saluant leurs compagnons du pays.
Les snipers se separerent du groupe et partirent se poster dans un point ideal pour arroser la "piste de danse"


Steve placa methodiquement ses hommes, et ils se planquerent tous, ne faisant plus qu'un avec la roche, pres a s'occuper de ses invités. Au dessus d'eux, resonna le son des missiles Sol-Air de l'unité anti-Aerienne SAM, les missiles foncerent attirés par la chaleur des avions de chasse tandis que les fantassins se rapprochaient de la position

Steve releva son casque et chaussa ses lunettes pour se proteger du sable qui fouettait son visage, il arma sa et se mit a attendre, les minutes lui semblant durer une eternitéM

_________________

Une petite Photo de moi ? ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temikat
bavard
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 37
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Lun 26 Mar - 11:57

L'hélicotère avait été touché à plusieurs reprises dont une fois à l'arrière, l'autre roquette étant passée le long de la queue sans toutefois la toucher. Il commença à tournoyer sur lui même et à se rapprocher dangereusement de leur position. Temikat et ses compagnions durent dégager leur poste très rapidemment. Par chance l'hélicoptère s'écrasa à une trentaine de mètre en contrebas et il fallut se protéger de la remontée des flammes et des potentiels projectiles.

L'autre Hind fut rapidemment abattu à son tour...

Le repos fut pourtant de courte durée car déja la radio hurlait de mauvaises nouvelles...

Les combats commençaient à être un peu trop voyant et l'armée kazakh elle même devait déja lancer une équipe de nettoyage sur son territoire. Il allait être difficile de rester là à attendre la grande soirée de gala qui se préparait.


-Mademoiselle, il faut partir... La situation va s'envenimer. Si l'armée kazakh vous trouve ici, votre secret sera compromis et vous savez comme moi qu'il est difficile de négocier avec eux...

Temikat resta dubitative

-Nous allons nous replier vers l'arrière de toute façon, notre équipe n'est pas assez importante pour prendre par surprise les fantassins, de plus nos munitions sont limitées.

Elle déplia la carte et leur montra de quel coté il allait descendre de leur promontoire.

Après un rapide message par radio pour indiquer leur actuelle position et leur déplacement, l'équipe se mit en marche dans la montagne.

Ils durent faire un rapide détour sur l'autre versant pour éviter d'être à découvert. La descente vers le petit sentier escarpé n'était pas chose facile et il fallait se contenter d'une végétation basse pour se couvrir. L'homme de tête tomba. Les tirs avaient été camouflés par le bruit des avions qui passait au dessus d'eux. Elle n'eut à peine le temps de réagir qu'un autre tomba derrière elle. Elle reçu une giclée de sang et mit quelques secondes pour se rendre compte qu'elle n'était pas touchée elle-même. Cachée derrière un arbuste épineux, son visage était égratigné. Elle ne savait toujours pas d'ou ça venait.

Merde, j'aurais du me douter de ce coup là...

Elle rampa vers un endroit plus discret mais ses maudits étourdissements lui revinrent au mauvais moment. Un bras se saisit d'elle. Amis, ennemis? Le soleil est haut dans le ciel et l'aveugle... Dans le doute, elle se dégage comme elle le peut et dérape sur une pierre en équilibre incertain.


Elle se retrouve suspendue quelques mètres plus bas entre deux parois d'une petite fracture dans la montagne, calée de tous les cotés, les jambes coincées, ne pouvant plus esquissé le moindre mouvement sans risquer de descendre d'un niveau, elle se sent piégée. L'ouverture en haut était toute petite et elle se demanda comment elle avait fait pour en arriver là, ce qui était sur c'est qu'on pouvait passer au dessus sans la voir. En haut, des tirs se firent entendre, des ordres, des pieds qui s'éloignent. Puis plus rien... Elle attendit encore un peu mais tout le monde avait l'air d'être parti. Puis le bruit énorme d'un missile qui explose contre... contre quoi?

J'vais pas rester à crever là...

Elle essaya de s'extirper en prenant appui sur la paroi mais ce qu'elle redoutait arriva. De la roche friable se rompit et elle tomba sur le dos un peu plus bas. Son dos était endolori mais par chance, elle était tombée en partie sur un léger tapis de lichen, c'était déja un peu mieux que les pointes aiguisées de roche mère qui pointaient juste à coté.

C'était une petite grotte ou l'eau de pluie devait s'écouler. Il devait y avoir une sortie quelque part. Elle ne serait pas capable de sortir par là ou elle était venue alors ell commença à progresser dans la grotte à quatre patte vu la hauteur du tunnel... Un peu plus loin, elle put se redresser et se retrouva au dessus dans une salle formée par l'érosion, surement l'emplacement d'une ancienne nappe d'eau perchée. Temikat décida de s'y reposer quelques minutes avant de continuer sa progression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Lun 26 Mar - 12:55

la situation s'envenimait dans le ciel. Les chasseurs stoppaient les progressions en usant de leurs canons et de l'autre côté des hommes progrssés. Yannick fit un bilan rapide de la situation. Il fallait se disperser et tenter de s'échapper via les sources qui, jadis nombreuses dans la région, avaient creusées un réseau de tunnels. Il fit appel aux services de communication qui lui redonna quelques infos. Ils fallaient malheureusement passé à découvert sur 50m. 50m qui rssemblrait au couloir de la mort. Le petit groupe de Yannick fit le point sur l'armement. Les deux snipers avaient rangées leurs armes et étaient armés de deux M16 avec lances grenades et des munitions pour ....400 coups et 4 grenades. Yannick étaiet armé du lance missile et il lui en restait 2... et il avait en plus son M16. Munition 2 chargeurs de 100 et 1 grenade... Pas brillant mais les 2 missiles pouvaient les aider. il fallait les tirer sur les deux avions lors d'une passe optimiséées avec le SR-71 qui là-haut dominé les communications. Un plan en 4 points fut imaginé.

- les communications seraient toutes brouillées filtrées par le SR-71 qui redispatcherai les infos en dialectes sur les combattants au sol pour les poussés vers la groge que Steve allait faire sauter
- Les 2 avions seraient orientés vers une colonne ennemi allant dans le dos des missiles après un fort brouillage. Les pilotes désorientés auraient quelques secondes pour se resaissir et Yannick cette fenêtre là pour locker et abattre les deux appareils.
- Ensuite la fuite se ferait via les réseaux des rivières sou-terraines vers un lieu pour extraction. Malheureusement le tout devait se faire dans les 5minutes qui suivront le SR arrivant en bout de kérozène.

Pendant quelques instants les communicatiuons prirent un flou complet. Les troupes aux sols partirent à droite à gauche avant de s'engouffrer dans la groge que Steve avait pris pour cible. Dans le même temps les tirs des avions s'éloignèrent du petit groupe. Il y eu un silence les deux avions passèrent au-dessus d'eux et Yannick tira ses 2 missiles, jetta le lanceur et détalla vers la grotte la plus proche suivit par ses hommes. Il entendut une explosion derrière lui quand il sauta dans le puit qui lui avait été indiqué. Il courrut tandis que la grotte menaçait de s'effondrer. Une boule de feu sembla vouloir le pousuivre dans un nuage de poussières. il jurait craché et étouffait. Il s'effondra se prenant les pieds dans un caillou. Il sentit la chaleur l'écrasait puis le calme. Il n'entendait plus rien si ce n'est le battement de son coeur. l appliqua un tissu sur sa bouche alluma sa lampe torche. Il se redressa, tâta son corps.
Si ce n'est des brûlures superficielles il s'en tirait bien. La grotte était dans le noir et un brouillard poussiéreux l'emplissait. Il se dirigea à tâton n'entendant pas le bruit de ses pas... La déflagration l'avait rendu sourd. Une seule sortie le menait via un boyau vers... il ne savait pas. Il se mit à ramper dans le corridor et déboucha dans une grotte où Temikat se tenait. IL se redressa, le visage et le corps gris de poussières le treillis en lambeaux. il lui manifesta sa présence en ml'appelant sans se rendre compte si il avait réussit ou pas à parler étant sourd.

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Temikat
bavard
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 37
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 27 Mar - 1:53

Une explosion tout près... La grotte raisonna atrocement... Des morceaux tombèrent près d'elle.

*Un vrai château de carte. Cette roche sédimentaire est particulièrement friable, elle forme un sable sous l'effet des explosion. ça va finir par me tomber dessus*

[i]Puis le silence. Dans la salle, une faible lueur filtrait. Mais on y voyait pas grand chose mais assez pour avancer debout sans risquer de heurter quelque chose.

Soudain, Temikat attendit quelque chose venir vers elle. Elle ne voyait pas assez pour apprehender ce qui venait mais ce devait être un homme ou plusieurs. Elle prit la première pierre qui passait par là. Elle le vit entrer dans la salle mais ne le reconnut pas. Elle se précipita dessus avec sa pierre pour le frapper. Quand elle entendit:


E...I...A

Son geste s'arrêta net. Cette voix, ça ressemblait vaguement à... Yannick?

Mais déja la voute s'effrita de nouveau et commença à tomber par plaque. Elle eut juste le temps de se jeter en arrière avant de voir tout un bloc tomber à terre devant elle. Comme le plafond n'était qu'à 2m de hauteur, elle se retrouva de nouveau coincée et séparée de Yannick. Elle commença à gratter les blocs mais elle craignait que les pierre en équilibre sur le reste ne retombe sur elle.

ça va Yannick?

Elle entendit un gémissement. Elle réitera sa question:

Yannick ça va? Répond moi s'il te plait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spada
Admin
avatar

Nombre de messages : 2467
Age : 45
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 27 Mar - 21:49

Tout s'effondra autour de Yannick et la vision de Temikat disparu dans les ténèbres et la poussières. Il trébucha se cogna. Ses oreilles sifflées. Il était perdu. Seul. Dans une poche d'air irrespirable. Il se laissa choir à même le sol. Ses bras ballants, le souffle court le coeur en furie. Le noir, la pression, l'air qui manque. Il se força à concentrere son epsrit sur autre chose. Il ne voulait pas mourir maintenant ici. Il avait trop abusé de la vie pour être ainsi abandonné. Il hurla après Dieu et toutes ces conneries de religions, hurla après la vie pour qu'elle ne l'abandonne pas. Il sentait des larmes aux coins de ces yeux. Ici sous Terre, il n'était rien malgré tous ses milliards et sa technologie.

Finallement la respiration se calma. Il alluma sa lampe électrique qui montra un ébouli vers Temikat mais les pierres du haut semblaient accessibles. Il grimpa se coucha et commença à enlever bouger la terre petit à petit, lentement pour ne pas étouffer et ne pas mourir... Pauvre Sam... seule et Temikat et son curieux comportement qu'avait-elle, que contenait ses messes basses et ses malaises?

Il gratta avec l'espoir de... puis ses doigts devinrent lourds si lourds et ses paupières se colèrent. Il s'arrêta main tendu puis sa tête roula sur le côté.

Il était à la barre d'un beau voilier élancé, chevauchant les vagues, à ses côté se tenait Sam fière s'accrochant à son bras. Ils avaient tous deux les cheveux au vent et le sourire heureux. A la proue se tenait Temikat assise en tailleur, chantonnant à voix douce serrant ses bras contre elle, il y avait aussi Steve, Arméline, Seb le pompier, Lionel l'informaticien, Et tous ceux qu'il ne voulait pas oublier Nate son ami Nate qui se tenait droit comme un "i" dans la mâture surveillant que les voiles soient à l'optimum. Cylia, la douce Cylia que la vie avait meurtrie injustement était sur le rouf souriante à la vie au ciel et aux oiseaux. Mayane la discrète et sa fille s'amusaient sur le pont. Monica était à la table à carte profilant la route future, il y avait tant de monde à bord de ce grand vaisseau qui naviguait vers des Terres promises. Tout le monde y souriait se montrait heureux de vivre comme il y a si longtemps. Plus de rivalité de guerre, de confli, ici les gens avaient enfin retrouver leur équilibre et Yannick aussi, il le sentait c'était cela cette utopie vers laquelle il avait toujours tendu. Un monde de pureté de respect de légéreté de joie d'honnêté et ici sur la poupe du bateau en grand était gravé en lettrines d'or :
PARADIZE

_________________
Envoûté, il fixa la baleine,..., Elle est la vision même du Jugement dernier, de la vengeance immédiate, de l'éternelle malice devant l'impuissance humaine.


Dernière édition par le Mar 27 Mar - 22:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledizes.free.fr
Steve
floodeur
avatar

Nombre de messages : 1386
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Le Perdukistan   Mar 27 Mar - 22:08

Bien loin des autres, une troupe de fantassins et les vehicules de l'armée ennemie venait se grouper dans le defilé, Steve souriait, exactement ce qu'il devait se passer...
Il porta a ses levres le micro de sa radio

- Pres... visez et tirez, le premier qui rate aurait droit a un retour au pays a coup de pompes dans le cul...

Il verifia son chargeur et les quatres detonateur devant lui. Ils avaient miné toute la zone, les rocher surplombant le defilé ne demandant qu'a tomber, les plastic deposé par les soldat allait donner un petit coup de pouce...

- Feu !

Les snipers se mirent a arroser l'armée qui sombra dans la plus profonde pagaille, personne ne parvenait a voir d'ou provenais les tirs, et ils visaient dans toutes les directions criblant les pierres de balles, Steve et ses soldats encore cachés...

Il actionna les quatres detonnateurs un par un et un grondement sourds suivit les quatre explosions, les rochers s'effondraient sur les soldats qui se mirent a fuire dans toutes les directions et la troupe de steve sortit de derriere son abri pour mitrailler allegrement, ne laissant personne s'echapper, un pick-up arriva a toute vitesse echappé miraculeusement de tout ce chaos et steve aligna le rebelle qui magniait la mitrailleuse lourde d'une balle en pleine tete, le conducteur se fit allumer par un de ses hommes.

Bientot, les cris de paniques et les crepitements des armes automatiques se turent, le silence se fit et la poussiere commença a se dissiper... Plus personne ne tirait, Steve n'avait perdu aucun homme, aucune blessure...

Il s'avança vers le champs de bataille quand un rugissement se fit entendre, un autre pick up fuyait les lieux, fonçant a toute allure vers le desert, steve n'eut pas de temps a reflechir, il degagea le conducteur de l'autre vehicule, et s'installa a sa place

- Mak ! A la mitrailleuse, les autres, vite deblayez la zonne, les cadavres dans un coin, le vent recouvrira le reste des traces, une fois fait, attendez nous au campement !!

Il donna ses ordres et les soldats s'empresserent de les executer.

Steve ferma la porte, verifia que Mak se tenait bien et il ecrasa l'accelerateur, se lançant a la poursuite de l'autre voiture, il fonça a travers le sable, souriant comme un fou a cause de la sensation d'ivresse de la vitesse, Mak ballotait dans tous les sens, ce qui ne l'empecha pas d'armer la mitrailleuse et de se tenir pres a arroser leurs ennemis...

Derriere eux, le nettoyage commençait a plein regime

Steve roulait comme un dingue, sautant les differentes bosses, il se rua a toute vitesse sur une sorte de piste, ils rolerent longuement et se retrouverent en vue de leur cible, il accelera encore evitant habilement les rochers, ils arriverent a portée

- Feu a volonté Mak ! Fais toi plaisir !!

La mitrailleuse crepita avec force et la voiture devant sembla se trouer de partout a la fois, le conducteur tressautant sous l'impact des balles qui criblait son corps...
Steve ralentit et derapa sur le coté pour arreter la voiture, il regarda vers le lointaint

- On ferai bien de rentrer...

Il fit demi tour et ils repartirent vers leur campement, ou ils s'arreterent pour feter allegrement leur victoire sur l'ennemi avec les soldats locaux, le nettoyage bien fais et impecable, ils étaient tranquilles, du moins pour le moment, la fouille des corps avait permis a steve de mettre la main sur une serie de documents tres interressants, il allait devoir retourner a Paradize, un nom était cité, et Steve connaissait ce nom... Steiner...

_________________

Une petite Photo de moi ? ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Perdukistan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Perdukistan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vis ta vie en Role Play :: Vis ta vie en Role Play :: En dehors de Paradize City-
Sauter vers: