Vis ta vie en Role Play

vis ta vie en role play
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 HOPITAL

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Cylia
Admin
avatar

Nombre de messages : 1148
Age : 37
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Ven 8 Déc - 1:13

Il ne fallu que peu de temps à l'hélico pour arriver à l'hopital de Paradize.
Jibé fut conduit en chirurgie à son arrivée. Cylia devait rester en salle d'attente... Personne ne voulait rien lui dire. Personne ne lui donnait de ses nouvelles. Elle ne tenait pas en place. Elle tournait en rond. Elle ne connaissait pas la gravité de ses blessures.

Qu'est ce qui lui etait passé par la tete... pourquoi avoir agit de la sorte?

Elle tremblait... Pas de froid, mais de peur, de stress. Elle n'arrivait pas à s'enlever cette image atroce de la tete... Jibé pointant son arme vers lui et tirant... le sang... l'odeur de poudre...


Puis elle se souvint... dans la chambre d'hotel... le sang... la blessur de Jibé... Et cette odeur... la meme... Jibé... non Jibé... qu'avais tu l'intention de me faire ce soir la... John???

Cylia comprenait de plus en plus de choses... Il était vraiment dangeureux... pour elle ... mais surtout pour lui meme...

elle etait perdu dans ses pensées lorsqu'un medecin arriva vers elle. Jibé etait hors de danger mais dans le coma pour le moment.

Elle avait eu le droit de passer quelques minutes aupres de lui. Elle esperait qu'il pourrait l'entendre...


- Jibé... Je t'aime... bats toi je t'en supplie... J'ai besoin de toi, j'ai besoin que tu me protèges...

Elle pleurait, silencieusement. Si il pouvait l'entendre, elle ne voulait pas qu'il l'entende pleurer...

Elle l'embrassa et rentra au chalet chercher leurs affaures et surtout Blacky...

_________________

curieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JohnTh.B
nouvel habitant
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 32
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 9 Déc - 21:41

Blam...Blam...Blam...

Trois coups de feu dans le ventre. L'odeur de la cordite, le froid glacial de la neige sur mon visage bouillant tandis que je tombais, yeux grands ouvert. Joue gauche enfoncée dans la neige. Les douilles ejectées brulantes faisaient fondre la neige et s'enfoncaient, comme trois gouttes d'or fumant tombant du ciel et s'enfoncant dans les nuages.

Blam..Blam...Blam

Le temps semblait avoir fait une pause. Ma chute n'en finissait plus. J'étais à plat ventre sur ce tapis blanc, et pourtant je continuais de chuter... Je sentais mon sang s'absorber dans la neige...J'en voyais presque la couleur....L'or, l'ecarlate et l'immaculé, sous les rayons d'un soleil déclinant...Le visage d'un ange penché au dessus de moi...Cylia...

Comme la mort est belle...

Blam...Blam..Blam...

***

Ces voix...toute Ces voix....Des cris, des supplications...Un brouaha, je n'arrive pas à tout entendre... "Non, pourquoi..." Cylia...Mon ange... Non, ne pleure pas...J'aimerais te dire de ne pas pleurer, mais je ne peux pas. je n'arrive plus à parler... Et j'ai tellement sommeil...

***

Immaculé. Un ciel immaculé...des ombres, des visages au dessus de moi...Ou est la lumière ? Ce blanc n'est pas le même, il me fait peur... Cyla, mon amour, dis moi ou tu es... J'ai peur...

***

....*Raté...*

Je suis assit. Assit sur une chaise en bois, dans une pièce vide. Des murs vert eau. Un sol bleu.

Je suis seul...

_____________________________________________________

Cardiogramme : Moyenne : 75 Pulsations par minute.
Actuellement : 83 Pulsations par minute.


Dernière édition par le Dim 10 Déc - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cylia
Admin
avatar

Nombre de messages : 1148
Age : 37
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Dim 10 Déc - 20:12

Cylia entra lentement dans la chambre de Jibé. Toutes ses machines et tubes lui donnaient le tournis.

Elle s'assit pres de lui, posant sa main sur son bras, lentement, avec tendresse.


- Jibé... Bonsoir...

Elle avait la tete qui bourdonnait, tous ces bips... le bruit du respirateur... Elle sentait son estomac se nouer...

- Tu me manques tellement...

Sa tete bourdonnait de plus en plus... Elle se leva, prise de vertiges...

- Jibé... Je...

La salle tournait autour d'elle... les odeurs, les bruits... Elle ne supportait pas... Tout tournait si vite... puis plus rien...

Son corps tomba lourdement sur le sol. Les infirmiers arrivèrent rapidement auprès d'elle, lui soulevant les jambes et soutenant sa tête. L'un deux lui apporta un verre d'eau. Elle rouvrit les yeux lentement.

Elle était dans le couloir. La lumière l'éblouissait. Plus de bips...


- Mademoiselle? Ca va aller?

Cylia leva les yeux. Un jeune homme lui tenait la main, tendrement, elle lui sourit

- Je pense oui...

On reposa ses jambes à terre puis on la souleva du sol pour l'installer dans une chaise roulante.

- Reposez-vous.. vous semblez très faible... vous êtes sure que ça va aller?

Le jeune infirmier la regardait d'un air bienvaillant.

- Oui merci....

Il lui sourit, la regarda d'un air interrogateur; validant que tout allait bien, puis retourna à ses patients.
Quelques minutes plus tard, Cylia retourna dans la chambre de Jibé pour lui dire au revoir


- Jibé... Je ne peux pas rester... c'est trop dur pour moi... Mais je t'aime... de tout mon coeur je taime... Reviens moi vite... Je passerai te voir demain... Je te le promet...

Elle déposa un baiser sur son front et quitta l'hopital

_________________

curieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JohnTh.B
nouvel habitant
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 32
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Dim 10 Déc - 23:23

Une salle vide. Une chaise en bois. Je suis seul. Qu'est ce que je fais ici ?...

* - Tu vas attendre...Très longtemps...


...Non...Non...je l'ai tué, non.....

* - Retournes toi... et dis moi si j'ai l'air mort....

Jibé se leva de sa chaise, droit. Il se vit habillé d'une chemise blanche et d'un jean bleu. Ce qu'il méttait le plus souvent. Il se retourna doucement, d'un bloc.

John, appuyé contre une porte. un reflet parfait... à quelques détails prés : Une chemise noire, un pantalon de cuir pourpre...Jibé manqua de s'evanouir.. s'était la première fois qu'il lui apparaissait aussi distinctement...Lui, exactement lui...la copie exact...

- ...N'est pas.... Pas possible... Pas encore...
* - Ho que si, encore... Pauvre idiot...Que croyais-tu faire avec cette arme...Hein ?


Le colt .45 se matérialisa dans la main de John, qui braqua Jibé avant d'appuyer plusieurs fois sur la gachette.

* - Pan pan pan !!!

***

Electro-Cardiogramme : 91 pulsations par minute.

***

Jibé sursauta et se protegea par reflexe de ses bras...
De la fumée, de la lumière, une flamme au bout du canon...mais pas de balle...

* - ....Hahahahaha ! N'ai pas peur, petit garçon, je ne peux pas te tuer ici... Cela ne serait pas..."correct"

- ...Ici.. Ici, c'est où ?


John écarta les bras, tourna sur lui-même...

* - Ici...Tu es chez toi !... Tu es dans La Chambre....Celle que j'ai occupé pendant tout ces années...La Chambre que tu vas maintenant occuper toi... Jibé...

Un malaise... John joignit les mains dans son dos, et s'approcha de Jibé, marcha en regardant par terre comme s'il evoluait sur un fil de fer.

* - Ne reconnais-tu pas ? C'est la salle de classe de Madame Berques, en primaire ! Pourtant j'ai recréé à l'identique...Bon, j'ai certes fait quelques petits aménagements...enlevé les autres pupitres, muré les fenêtres... Mais après près de 13 ans à vivre ici, je pouvais me permettre ça, n'est ce pas ?


le malaise augmente...Jibé sent une goutte de sueur suivre ses tempes, et s'arreter sur une branche de ses lunettes...Quelquechose était differents...

- ... Tu veux dire "nous" avons créé ceci...

John sourit... de toute ses dents... un sourire animal, menacant... plu sinquiétant encore qu'il voulait véritablement exprimer de la joie...

* - Ha nooon, JIBE... Ça, c'était avant...

Tremblement dans le corps de Jibé...c'était clairement anormal... il avait un mauvais pressentiment...

- ..Tu... Tu ne m'appelles plus John... John ?

Sourire encore plus grand...

* - Mais enfin non.. Puisque John, c'est moi !....

"Mon Dieu...Ho mon dieu.. Il est devenu...

* - "Autonome" ?... Oui.. Je pense que l'on peut dire ça... Jibé, jibéjibéjibéjibé... Que pensait tu qu'il arriverait, après que tu ai essayé de te tuer..

- Ce n'est pas moi que j'essayais de tuer !!!

* - Héhéhé... Tu as dévoilé notre pacte à la fillette...Tu as toi-même reconnut en essayant de me tuer que j'étais un être à part entière... Tu as voulu m'exterminer, me faire taire, comme si j'étais un parasite !!! Un parasite qui te rongeait de l'interieur ...


Les murs de la salle se mirent à trembler...Un éclat de platre tombeait du plafond, accompagné de poussière....

* - Moi...Un parasite.... C'EST UN MANQUE DE RESPECT INSUPPORTABLE !!!

Fissures dans les murs...

***

E-C : 98 PPM.

- Jibé... Je ne peux pas rester... c'est trop dur pour moi... Mais je t'aime... de tout mon coeur je taime... Reviens moi vite... Je passerai te voir demain... Je te le promet...


***


- Jibé... Je ne peux pas rester... c'est trop dur pour moi... Mais je t'aime... de tout mon coeur je taime... Reviens moi vite... Je passerai te voir demain... Je te le promet...


*- Ho.. On dirais que la fillette en question et venu prendre des nouvelles...

la voix de Cylia avait resonnée dans la pièce. Jibé regardait dan sla direction de la voix, comme si elle venait du plafonds...

- Cylia....Cylia !!


*- Ne te fatigue pas, elle t'entends pas mon choux... Moi non plus d'ailleurs... mais ça, ça ne seras bientot plus un problème pour moi...


Jibé regarda John, incrédule

- Qu'est.. qu'est ce que tu veux dire par là ?...

* - je veux dire, pauvre imbécile ignorant, que je vais sortir par cette porter que tu vois derrière moi, cette porte que je n'ai jamais pu franchir depuis que tu m'a créé ! Je vais la passer, et toi, tu vas rester là... pendant que je me creuserai un passage jusqu'à La surface... Jusqu'à la fillette...Ton Ange Aveugle...


- ...qu'est ce que... Sale enfoi...

Jibé voulut marcher vers John, mais celui-ci tendit sa paume dans la direction, de Jibé, et la chaise en bois vint de placer derrière lui. Puis Jibé fut projeté dedans, et ne pu se relever.... Bloqué assit comme entravé par quelque lien.

- Non..NON ! ESPECE DE SALAUD NE LA TOUCHE PAS SI TU LA TOUCHE JE TE TUE !!


John s'approcha de Jibé... se pencha.. Et le fit taire d'un baiser...

* - ...Ça j'en doute mon coeur... Tu as essayé déjà une fois... maintenant c'est à mon tour de tuer... ta petite chérie... Mais rasssure toi, il lui reste encore un bon sursis.. le passage jusqu'à la surface est long... Allez, amuse toi bien...

- ARRETES !! ORDURE NE LUI FAIS RIEN DE MAL !!!


John s'approcha de la porte... resta immobile et ferma les yeux. Puis il posa sa main sur la poignet....et Tira d'un coup sec... La porte s'ouvrit, laissant s'engouffrir une véritable tempète dans la pièce.... Jibé Hurla en direction

- CYLIA !!! CYLIA SAUVE TOI CE NEST PLUS MOI SAUVE TOI DEBRANCHE MOI QUITTE LA VILLE TUE MOI !!!!


La porte se referma....

***

E-C : 102 > 122 > 131 PPm

Cylia sortie de la chambre d'hopital... Les lèvres de Jibé murmurèrent quelquechose qu'elle n'entendit jamais.

"...Cylia...Sauve toi...Tue moi..."


E-C : 130 > 110 > 82 > 76 PPm...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cylia
Admin
avatar

Nombre de messages : 1148
Age : 37
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Lun 11 Déc - 21:49

Cylia arriva à l'hopital. Elle attendit le médecin avant d'aller voir Jibé dans sa chambre.

Le médecin arriva pres de 10 minutes plus tard, le dossier de Jibé dans les mains.


- Bonjour mademoiselle...

Elle lui sourit et le salua, les yeux pleins de questions

- Y'a t'il du nouveau sur sa situation???

- Il reste stable... Mais nous pensons qu'il s'est réveillé un court instant hier en fin d'après midi... peut etre meme au moment de votre visite...

Le coeur de Cylia manqua un battement... Jibé s'était réveillé... Même une petite seconde... Il y avait donc un espoir!
Elle prit les mains du médecin, les larmes aux yeux.

- Vous pensez qu'il y a une chance qu'il se réveille définitivement???

- Nous ne pouvons pas encore nous prononcer mais s'il continue comme ça, il est en bonne voie oui...

Cylia le remercia et se dirigea vers la chambre de Jibé.
Elle croisa l'infirmier qu'elle avait rencontré la veille. Elle ne le remarqua pas mais lui la regarda avec insistance, lui souriant

Elle entra dans la chambre, fermant la porte derriere elle. Elle s'approcha de Jibé, posant ses mains délicatement sur son bras, puis déposant un tendre baiser sur ses lèvres.


- Bonjour mon ange...

Elle carressa sa joue, un leger sourire sur les lèvres, les yeux remplis de larmes.

- Oh si tu pouvais encore te réveiller... et revenir avec moi... Tu me manques tellement... Si tu savais...

L'infirmier entra alors dans la chambre avec des poches de liquides... sans doutes des médicaments et autres nourritures pour Jibé. Il salua Cylia, un large sourire bienveillant sur le visage.


- Bonjour mademoiselle... Je vois que vous êtes un peu plus en forme qu'hier...

- Oh oui merci...

Cylia détourna les yeux et reposa sa main sur le bras de Jibé
L'infirmier s'occupa des transfusions de Jibe puis retourna son attention sur Cylia


- Ravi de voir que vous avez retrouver un peu le sourire..

L'infirmier sortit alors de la chambre.
Cylia le suivit quelques minutes plus tard, elle avait besoin de boire un verre d'eau... les sensations de vertiges revenant...
Elle recroisa l'infirmier, qui lui apporta alors un verre d'eau. elle s'assit sur une chaise et lui s'accroupit face à elle, posant une main sur l'un des accoudoirs de sa chaise.

- Vous allez sans doute me trouver quelque peu cavalier, mais... Accepteriez-vous de venir boire un café avec moi un soir...?


Cylia parut si ettonée de sa question que l'infirmier se releva et s'excusa.

- Pardonnez-moi... c'etait des plus maladroit... votre ami... enfin bref... excusez-moi...

Il repartit s'occuper des ses patients, Cylia resta la quelque peu perturbée par la situation. Elle retourna alors auprès de Jibé.

- Jibé, reviens... vraiment reviens... Je ne peux pas vivre sans toi... Le monde extérieur ne m'interresse plus... c'est avec toi que je veux vivre ma vie... Les gens ne sont pas fait pour moi... Reviens moi... Je t'en supplie...

Elle posa sa tete sur son torse, l'entourant de ses bras

_________________

curieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JohnTh.B
nouvel habitant
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 32
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Mar 12 Déc - 1:47

Plusieurs heures que je suis ici, enfermé...

John avait refermé la porte.. La tempête s'était arreté instantanément, Jibé avais retrouvé l'usage de mes membres...Et était seul...

Plusieurs heures à cogner sur la porte, en crie, en larme, à foncer dedans, à tirer la poignet...

Puis il s'était effondré sur la chaise et avait continué à pleurer...

Il allait passer le reste de son existence dans cette chambre.. Cette salle de classe...cette prison... Ce tréfond de son inconscient...

Etait-il fou ? Délirait-il ? Etait il en train de rever ? Il se pinca se morda les bras, se gifla, rien n'y fit. Son esprit scindé était en transit, Jibé ici, John remontant à la surface, et en attendant, son corps inerte...

Son corps.. Mais qu'était-il advenu de son corps ? Il était probablement a l'hopital.. ...Mais comment saurait-il si John est arrivé en haut ?

Jibé se releva, les yeux brouillés de larmes...Il regarda ces quatres mur....ce sol.. ce plafond... John avait dit qu'il était maintenant chez lui.... et que lui-même avait fait des amenagements ici....

Merde, s'était son esprit, il n'allait pas rester emprisonné de son propre esprit !!!!!

Jibé s'assit à nouveau, et fermant les yeux, se concentra de longues minutes....Tu n'es pas ici.. tu es ailleurs.. tu vas te reveiller dans une chambre d'hopital...Des bruits de machines electrique...Probablement Cylia à côté de toi...Reveille toi... Reveille toi !!

***

Electro-cardiogramme : 89 pulsations par minute.

***

Non...

Quel heure était-il... Peut-être que Cylia dormait à l'heure qu'il était.. Peut-être était-il en fait déjà mort cliniquemlent, et que son corps était sous terre...Peut-être qu'il était prisonnier d'un espace dans la quatrième dimenssion...

Quelle folie, c'est risible...Il délirait.. Mais tout ceci était déjà tellement fou....

Les doutes vaporisèrent la concentration de Jibé...

***

E-C : 75 PPM.


- Jibé, reviens... vraiment reviens... Je ne peux pas vivre sans toi... Le monde extérieur ne m'interresse plus... c'est avec toi que je veux vivre ma vie... Les gens ne sont pas fait pour moi... Reviens moi... Je t'en supplie...

Une larme coula de la joue de Cylia. La jeune femme se mit à pleurer.

***

Jibé s'assit contre le mur...Tout était perdu...

Derrière les murs, Il entendit de la pluie...Il voulut reperer d'ou venait precisement ce son, et comment il pouvait entendre de la pluie alors qu'il...qu'il...

Il se mit a pleurer, doucement...Et à penser à Cylia...Fort.. Très fort...

***

Une larme coula de l'oeil droit fermé de Jibé, allongé inerte dans le lit d'hopital...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cylia
Admin
avatar

Nombre de messages : 1148
Age : 37
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Mer 13 Déc - 20:18

Cylia serrait sa main dans la sienne... puis elle remarqua une larme sur la joue de Jibé... Y'avait il une chance qu'il l'entende??? une chance qu'il puisse réagir??? Il ne serrait pas sa main... Son corps restait inerte... Mais cette larme... etait une simple réaction de son corps ou bien de son ame...?

des milliers de questions dse bousculaient dans sa tete


- Jibé??? Jibé si tu m'entends sers ma main...

Rien... aucune réaction... Son rythme cardiaque restait le meme... aucune réaction...
Cylia fondit en larmes


- Jibé... Reveille toi s'il te plait...

Elle se laissa tomber, laissant ses mains retomber lourdement sur son torse

- S'il te plait...

Elle resta ainsi de longues minutes... esperant le voir réagir... mais rien... il ne se passait rien...

Elle finit par quitter la chambre et l'hopital... les heures de visites touchant a leur fin...

_________________

curieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JohnTh.B
nouvel habitant
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 32
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 2:46

Combien d'heures...combien de jours ?....

Cylia...Cylia...Cylia...

***

Penetrons maintenant dans ce que nous appeerons la Chambre. Une salle haute de plafond, aux murs de brique. Au centre de la pièce, une chaise en bois...

Sur le mur, une porte. En bois. Simple. Navrante de simplicité. Mais aussi effroyable que déconcertante. C'est une porte de l'esprit. Comme cette pièce. Une porte qu-il n'est pas facile d'ouvrir pour qui ne possède pas la clé....

Et au fond, dans ce petit coin d'ombre, qu'est-ce ?... Ha...Mais bien sur... Recroquevillé sur lui-même, un jeune homme, les cheveux en bataille, la chemise froissée. Un jeune homme qui gémit seul, dans la position foétal. Le prisonnier de la Chambre. Tendons l'oreille, et écoutons...

"Cylia...Cylia...Cylia..."

***

A chaque fois que Jibé prononcait ce prénom, une nouvelle inscription apparaissait sur le mur. Un nom simple, ecrit à l'encre rouge. Les murs en sont recouvert, le plafond est illisible tant les lettres se chevauchent...

Jibé se releva...Il est impossible de dormir ici. La première fois qu'il a essayé, il faillit ne jamais se relever. A peine le temps de se degager : son corps commencait à être absorber par le sol et les murs, tendant sur lui des fils aqueux qu'il ne rompit qu'au prix d'une lutte de plusieurs heures.

Le sommeil, c'est la volonté qui s'affaiblit. Et seul la volonté lui permet de survivre dans cette pièce. Sans volonté, il ne pourrait plus lutter contre John, qui gravissait lentement les marches jusqu'à la surface.

Lutter.. Mais comment lutter ? Il ne pouvait sortir d'ici. Ses onglens ensanglantée avaient recouvert durant des heures le bois de la porte de tries qui s'effacèrent le jour suivant.

Si il pensait suffisemment fort, il pouvait modeler quelques détails e la pièce à sa convenance : Il reussit les premiers jours à regler l'intensité de la lumière dans la pièce, à changer la couleur des murs, à écrire sans bouger son corps des mots sur les murs, à faire sortir des dalles du sol de nouveaux meubles, dont un lit, qu'il fit disparaitre bientôt.

Mais jamais il ne put ouvrir la porte.

Cylia.. Comme elle lui manquait...

C'est pourtant dans un état proche du sommeil qu'il reussit à ouvrir une breche... Très légère.. l'espace de quelques minutes...

Un tableau sur le mur...l'ardoise qui ondule peut à peu...Jibé recroquevillé dans un coin, dans l'ombre qu'il avait créé pour se reposer les yeux. Un tableau...Un passage...Dans les rêves de Cylia.


***

E-C : 60 PPM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armeline
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 999
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 3:26

William gara la voiture devant les urgences , il avait prévenu de leur arrivé.. une équipe les attendait devant l'entrée ...

Ils prirent rapidemment en charge le jeune homme , Armeline s'enveloppa dans la couverture puis se dirigea vers les medecins qui lui posèrent quelques questions a son sujet , elle ne su pas leur dire grand chose.. mais leur demandèrent de bien vouloir la tenir au courant sur son étt de santé..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rhum1
squatteur
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 30
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 3:32

il entendais du bruit autour de lui. il ouvra les yeux, un medecin lui dit qu'il pouvait rester calme que tout allait s'arranger.
Et... ma soeur? dit il juste avant de s'endormir à nouveau.

Les medecins, apres lui avoir enlevé la balle qui c'etait logé dans le bras droit, l'installerent dans une chambre sous surveillance et soous calmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayane
Admin
avatar

Nombre de messages : 1772
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 3:58

Mayane arriva à l'hôpital et vit Armeline dans un couloir après l'avoir cherché pendant quelques minutes.

Armeline, vous allez bien vous? Que s'est il passé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paradize.forum2jeux.com
Armeline
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 999
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 4:04

Armeline était restée dans le couloir après avoir reçu le message de Mayanne.. elle la vit arriver...

Mayanne .. et bien j'etais à la plage lorsque j'ai vu vôtre ami se faire tiré dessus par des hommes commandé par un homme assez vieux .. je ne sais pas qui il l'est mais vôtre ami a voulu leur échapper en sautant à l'eau mais celui ci s'est évanoui..

Une infirmière approta un grand café a Armeline pour qu'elle puisse se réchauffer un peu ..

Je vous ai prévenu car je sais que vous le connaissez ..

Il lui ont extrait sa balle de son bras , il se repose actuellement dans sa chambre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayane
Admin
avatar

Nombre de messages : 1772
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 4:08

Mayane était surprise d'apprendre ce qui s'était arrivé

Je ne savais pas que Romain été mêlé à des histoires aussi louches, je le connais peu mais il n'avait pas l'air d'un "gangster" *Steve non plus ... * Peut-être s'est il trouvé là au mauvais moments...

Merci de m'avoir prévenu, on devait se voir ce week-end, enfin ... J'en reviens pas de cette fin de soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paradize.forum2jeux.com
Armeline
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 999
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 4:14

Armeline s'approcha de Mayanne et passa sa main délicatement sur son bras pour la rassurer..

Oui je pense aussi qu'il devait se trouver la au mauvais moment , ce jeune homme a l'air vraiment bien ...
Je suis desolée si j'ai gachée vôtre fin de soirée avec mon message mais vous étiez la seule personne que je connaisse qui le connait un peu ...

Decidemment nous avons le don de nous mettre dans de ses histoires toutes les deux .. elle sourit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayane
Admin
avatar

Nombre de messages : 1772
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 4:20

Vous avez bien fait de m'appeler, j'apprécie que vous l'ayez fait

La main d'armeline sur son bras la rassurait

Vous comme vous dites, on a le chic pour se mettre dans des situations pas possibles toutes les deux! Elle lui souria
J'espère en tout cas que les votres se sont réglées et que vous n'en avez plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paradize.forum2jeux.com
Armeline
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 999
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 4:26

Moi? elle sourit je suis la spécialiste des histoires en tout genre , c'est mon quotidien , mais en même temps c'est assez portant , la vie paraît comme cela beaucoup plus excitante .. enfin de là a se faire tirer dessus il y a quand même des limites ...

Elle sourit


Et puis bon depuis notre rupture avec Yannick j'avoues que j'ai plutôt envie de me poser un peu ... j'ai mis pas mal d'histoires de côté ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayane
Admin
avatar

Nombre de messages : 1772
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 4:31

Vous vous êtes fait tiré dessus? Quand ça? Je ne le savais pas, ça va mieux maintenant?

Armeline commença à parler de sa rupture avec Yannick, de son envie de se poser. elle l'écouta avant de lui parler de la soirée.


Je vous comprends, moi même j'ai plutôt besoin de calme et d'amour pour récupérer des évènements de ces dernières semaines. Au fait, Je vous ai vu avec un homme, charmant d'ailleurs, comment s'apelle-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paradize.forum2jeux.com
Armeline
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 999
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 4:38

Oui je me suis faites tirées dessus le mois dernier , une histoire un peu compliquée semblerait il .. Le personnel de yannick était à l'époque un peu irritable .. enfin aujourd'hui ca va va mieux , les blessures occasionnées par la balle étaient superficielles...

Elle sourit Oui j'ai vu que vous et Steve vous étiez remis ensemble , je suis contente pour vous , vous êtes un couple si mignon ..

Ele resongea a cette époque ou Mayanne et Steve et elle et Yannick étaient en couple ..

Puis elle si mit un peu a rougir * decidemment* se dit elle ...

Oui vous devez parler de Fréderic surement , il est vrai qu'il est fort charmant mais.. enfin je crois qu'il enfin .. je ne sais pas .. il semblait très attiré par une autre jeune femme ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayane
Admin
avatar

Nombre de messages : 1772
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 4:52

Oui on a eu quelques problèmes lui et moi mais apparemment ils sont réglés, j'espère que cela va continuer comme ça....

Elle resta songeuse en pensant à lui puis elle reprit la conversation.

Vous savez, les hommes sont souvent des girouettes ou des pseudos Dom Juan, pas toujours faciles de les comprendre aussi... Et les femmes, on pourrait en parler toute la nuit et même pendant des jours entiers, un sujet tellement vaste! Elle se mit à rire mais les féministes seraient à nos trousses!

Une infirmière la regarda bizarrement lorsqu'elle se mit à rire

Je crois que ce n'est pas le meilleur endroit pour plaisanter. Elle lui souria, ça lui avait fait du bien de rire.

En tout cas, pour Frédéric passez du temps avec lui, je pense que ça vous permettera de mieux vous faire une idée de ce qu'il souhaite réellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paradize.forum2jeux.com
Armeline
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 999
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 4:58

Elle ria un peu avec Mayanne jusqu'a l'arrivée de l'infirmière..

Cela lui faisait du bien a elle aussi de rire un peu mais ce n'était peut être pas effectivement le lieux ...

Mayanne je vais y aller , vous voyez je suis encore en sous vêtement sous la couverture , j'aurais bien envie de me changer ! Mais je serai ravie de reprendre cette conversation avec vous très bientôt ..

Que diriez vous d'une sortie un soir toute les deux , cela pourra être sympa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayane
Admin
avatar

Nombre de messages : 1772
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 5:01

Oui bien sûr, avec plaisir. Je vous appelerais la semaine prochaine pour qu'on organise ça. Elle lui souria

Je vais vous laisser vous changer, Steve doit déjà dormir et je tombe aussi de sommeil, la soirée fut agréable mais bien remplie!

Elle lui fit la bise et commença à marcher vers l'appartement de Steve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paradize.forum2jeux.com
Armeline
grand bavard
avatar

Nombre de messages : 999
Age : 36
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 5:12

Elle lui sourit Oui la soirée fut effectivement très bonne et comme toujours à Paridize City ,chargée en évènements ...

A très bientôt Mayanne .. elle lui fit la bise puis quitta l'hopital a bord de la voiture conduite par William qui ne tarda pas à se garer pour la nuit à la villa Luna...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rhum1
squatteur
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 30
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 15:50

Romain se reveilla de bonne heure se matin, il recu un message de sa petite soeur disant que tout allait bien pour elle. De toute evidence Ce mr Finnerty c'etait trompé de personne. Il avait le bras en echarpe et ne pouvait pas sortir avant demain de l'hopital.
Il se demandait qui etait la jeune femme qui l'avait sauvé hier mais aucune des infirmieres presentes ne voulaient lui donner des informations.
Il regarda la tele tout en mangeant la bouillit que l'on lui a servit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayane
Admin
avatar

Nombre de messages : 1772
Age : 32
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 18:03

Mayane arriva à l'hôpital. Elle demanda dans quelle chambre se trouvait Romain, une infirmière l'accompagna. Elle frappa à la porte et rentra dans la chambre.

la télé était allumée mais il semblait dormir, elle demanda quelques informations sur son état, l'infirmière ne pouvait pas lui répondre étant donné qu'elle n'était pas de la famille.

Elle s'assit sur une de chaise et attenda quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paradize.forum2jeux.com
rhum1
squatteur
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 30
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: HOPITAL   Sam 16 Déc - 19:44

Romain se reveilla. il eteigna la télé de son lit et prix le livre sur l'ascension de l'everest posé juste à coté de lui il commanca à le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HOPITAL   

Revenir en haut Aller en bas
 
HOPITAL
Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chartre de l hopital militaire de l'ost Artésien
» Operations de protection du Morne l'Hopital
» Hopital de Konoha
» Excuses de l' hopital!!!
» Honneur à Paillant petite commune de miragôane.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vis ta vie en Role Play :: Vis ta vie en Role Play :: Quartier Nord-
Sauter vers: